LE must

Noël en Alsace

L’Alsace est une terre de traditions et de fêtes familiales. Et, s’il y a bien un endroit où la magie de Noël est à son paroxysme, c’est bien ici, dans cette magnifique région de l’est de la France. | Par Patrick Lesort

En Alsace, les festivités hivernales commencent dès la fin novembre jusqu’au 31 décembre. Pendant plus d’un mois, les villes et les villages alsaciens se parent de leurs plus beaux habits. Il faut voir les décorations et les illuminations pour comprendre l’attrait touristique que représente l’Alsace à cette période de l’année. La beauté des maisons à colombages et aux toits pentus et les superbes décorations rehaussent encore plus une ambiance festive et chaleureuse malgré le froid parfois intense de l’hiver alsacien.

Les marchés de Noël sont une tradition qui remonte au XVe siècle afin de célébrer la Saint-Nicolas le 6 décembre. Désormais, c’est une attraction connue du monde entier. Ces marchés de Noël sont de véritables promenades savoureuses avec la multitude de délicieux petits gâteaux que l’on y retrouve et que l’on prépare traditionnellement pendant la période de l’avent. Le 6 décembre, Saint-Nicolas en personne (barbu et habillé en rouge tel le Père Noël) déambule dans les rues suivi par son pendant costumé de noir, le Père Fouettard, appelé ici le Hans Trapp. Pendant que l’un distribue dans la rue des friandises aux  gentils enfants bien sages, l’autre fait peur aux plus turbulents en menaçant de les emporter dans son sac.

Spécialités alsaciennes

Pendant ce temps, les maenneles, ces petits bonshommes briochés aux yeux et aux boutons de manteau en raisins secs, envahissent les stands des marchés et les vitrines des boulangeries. Ceux-ci sont appréciés par les enfants qui les dévorent avec joie chaque année. Quant aux adultes, ils les accompagnent de vin chaud (voir recette) dont l’odeur embaume les étals. Autres pâtisseries traditionnelles, les bredeles sont des galettes de pâte sablée et découpée à l’emporte-pièce. Enfin, le stolle (un petit pain) et le bretzel géant sont dégustés au petit déjeuner du jour de l’An.

La fameuse cuisine alsacienne est aussi présente dans les marchés de Noël. La traditionnelle choucroute (sürkrüt en alsacien) est omniprésente, mais il faut aussi goûter le fameux baeckeofe (à base de porc, mouton, bœuf et pommes de terre) ou l’oie farcie aux pommes qui est souvent réservée pour la période des fêtes. N’oublions pas les étals de succulente charcuterie alsacienne où l’on retrouve aussi le foie gras de la région, une tradition qui n’appartient pas qu’au Périgord. Et, entre ces stands culinaires, on peut acheter des souvenirs, des décorations de Noël ou des objets artisanaux.

Les marchés de Noël

C’est à Strasbourg que l’on retrouve les plus importants marchés de Noël. À chacun d’eux sa spécialité. Le Christkindelmärik (Le marché de l’Enfant-Jésus) est incontournable, c’est le plus connu et le plus ancien, il date de 1570! Autour de la grandiose cathédrale se retrouvent environ 300 kiosques (des chalets en bois), des attractions, des musiciens et un magnifique sapin géant qui culmine les festivités.

L’autre marché qui me tient particulièrement à cœur, le Village des Bredle et des vignerons de la Couronne d’or, est situé place d’Austerlitz. Mis à part les petites brioches, on peut y déguster, vous l’aurez compris, les vins des producteurs de la Couronne d’or, un regroupement de 19 communes vinicoles au nord de Strasbourg dont la petite ville de Marlenheim où débute la célèbre Route des vins d’Alsace. Pour rappel, cette route œnotouristique passe à travers les vignobles accrochés aux premières pentes des Vosges et serpente dans un décor enchanteur parsemé de villages parmi les plus beaux de France. Une vraie carte postale grandeur nature.

Et bien entendu, de nombreuses caves permettent la dégustation de toute la variété des magnifiques vins alsaciens qui peuvent accompagner tout un repas. Entrées et poissons avec le sylvaner; volailles, rôtis et choucroutes avec les superbes rieslings ou avec les pinots blancs ou gris; les pinots noirs, vins rouges souvent légers, seront quant à eux superbes avec la charcuterie ou des plats plus traditionnels. L’incomparable gewürztraminer aux arômes d’épices et le muscat seront superbes avec les pâtisseries ou avec le foie gras régional. Pour finir le repas (ou en apéritif), le crémant d’Alsace saura séduire avec ses bulles et souligner l’esprit des fêtes.

Et si vous n’avez pas la chance d’aller en Alsace pour les fêtes, rien ne vous empêche de prévoir un repas alsacien. Vous n’aurez pas de problème à vous procurer les vins grâce aux bons choix que propose la SAQ et aux excellentes bouteilles proposées en importation privée par les maisons de représentation. Profitez des fêtes pour essayer l’un des 51 grands crus d’Alsace. Magnifiques pour la plupart, ils constituent de véritables vins de fêtes en plus d’être de belles bouteilles à mettre sur la table. Joyeuses fêtes et à la bonne vôtre!

 

Vins de cépages

Sélection de quelques vins alsaciens offerts à la SAQ

Riesling

Grand cru Hengst 2011, Domaine Barmès Buecher
Code SAQ : 11010343 | Prix : 50,00$

Sylvaner

Alsace 2014, René Muré
Code SAQ : 10656556 | Prix : 18,90 $

Pinot blanc

Grande Réserve, Alsace 2011, Pfaffenheim
Code SAQ : 11459677 | Prix : 15,445 $

Pinot gris

Les Éléments, Alsace 2013, Domaine Bott-Geyl
Code SAQ : 10789789 | Prix : 27,15 $

Gewürztraminer

Epfig, Alsace 2010, Domaine Ostertag
Code SAQ : 12392751 | Prix : 38,50 $

 Crémant d’Alsace

Brut Zéro Dosage 2013, Domaine Barmès Buecher
Code SAQ : 10985851 | Prix : 26,35 $

 

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre