LE must

Les jeunes boudent les fruits et légumes

Pour 85 % des parents, les fruits et légumes sont une priorité dans l’alimentation des jeunes , toutefois les 6 à 17 ans mangent à peine la portion recommandée. C’est ce que nous révèle une étude menée pour METRO, dans le cadre de son programme Croque Santé.

Ainsi, les adolescents n’en consomment que 4,6 portions même si la recommandation quotidiene du Guide alimentaire canadien se situe entre 5 et 10 portions de fruits et légumes dans l’alimentation quotidienne. Par ailleurs, la situation est légèrement différente chez les enfants de 6 à 12 ans qui mangent le nombre de portions minimalement prescrit, soit 5,3.

Faisant suite à une première étude effectuée en 2013 sur les habitudes alimentaires des jeunes Québécois, ce nouveau sondage comprend cette fois-ci un volet entièrement consacré à la consommation de fruits et légumes. Réalisé par Léger, le sondage a été effectué en ligne du 17 novembre au 2 décembre 2016 auprès de 1555 adultes québécois ayant au moins un enfant âgé de 6 à 17 ans.

Consommation de fruits et légumes

De plus, le sondage nous apprend que les fruits et légumes sont un incontournable dans la perception qu’ont les parents d’une saine alimentation pour leurs jeunes. En effet, 85 % d’entre eux en ont fait la mention spontanée lorsqu’interrogés à ce sujet. On remarque aussi que les trois quarts (75 %) des répondants affirment que leurs enfants mangent toujours ou souvent santé.

« On peut donc penser que les fruits et légumes sont réellement une priorité pour les parents, mais que la consommation représente un défi », indique dans un communiqué émis à ce propos Linda Montpetit, nutritionniste. L’adoption d’une saine alimentation suit normalement un cycle logique, indique-t-elle.« Plus l’intérêt des jeunes est élevé, plus ils s’impliquent et tendent à mieux manger. Il est donc conseillé de les sensibiliser à leur propre alimentation dès leur plus jeune âge, en gardant le plaisir de bien manger au cœur de la démarche.»

 

Habitudes alimentaires

Selon l’étude :

  • 70 % des jeunes de 13 à 17 ans participent à la préparation de leur lunch versus 53 % des jeunes de 6 à 12 ans.
  • 37 % des jeunes de 13 à 17 ans demandent à leurs parents un menu plus santé versus 26 % chez les 6 à 12 ans.
  • 41 % des jeunes sont décrits comme étant « difficiles » dans leurs préférences alimentaires alors que la grande majorité (88 %) prend plaisir à manger.
  • De ce nombre, 31 % sont dépeints comme éprouvant beaucoup de plaisir à manger.

pp

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre