LE must

À la santé d’un pilote de F1

Il fait dans la course Formule 1, mais peut aussi faire dans le cocktail quand on lui propose! Stoffel Vandoorme, pilote de Formule 1 chez Mc Laren Honda s’est prêté au jeu du bartender hier, à l’occasion d’un événement organisé par Chandon. Avant de relever ses manches et d’aller rejoindre l’arrière du bar, il s’est tout de même prêté au jeu et a répondu aux questions lancées par LE must. | Par Charline-Ève Pilon

Pour la petite histoire, le jeune Belge est relativement nouveau en Formule 1. En principe la saison dernière, il devait la passer au Japon, en Super Formula. Toutefois, à quelques semaines de son début de saison, son statut d’essayeur de l’équipe Mercedes – qu’il détient depuis 2014 – l’a amené à remplacer subito presto le coureur Fernando Alonso, qui s’était blessé en Australie. Ainsi, à Bahreïn, il a surpris tout le monde en arrivant en 10e position et ce, malgré le fait que c’état son premier Grand Prix en carrière.

Préalablement, Vandoorne s’est illustré en GP2 où il a été vice-champion (2014) et champion (2015), en F Renault 3,5 où il a été couronné vice-champion en 2013. Avant, il avait dominé en F Renault 2,0  (2012) et en F 4 Eurocup (2010). Avec la retraite de Jenson Button, le jeune Belge a été titularisé chez McLaren pour 2017. Celui qui habite à Courtrai en Belgique, aujourd’hui âgé de 25 ans, souhaite faire sa place et prouver qu’il a un grand potentiel dès ce week-end, au Grand Prix de Montréal.

Courtoisie :circuitgillesvilleneuve.ca

Parlez-nous du partenariat entre Chandon et McLaren? « Ça fait maintenant trois ans qu’il existe et il y a une belle collaboration entre les deux. De supers activités à travers le monde, nous sommes allés à Melbourne pour visiter des vignobles, où j’ai fait quelques cocktails… C’est bien d’avoir un partenariat comme ça, c’est toujours un plaisir. Les deux partenaires ont une vision vraiment similaire. Ils sont pour l’idée d’innover, d’amener les idées encore plus loin… C’est la même chose de mon côté. Je suis toujours intéressé à essayer de nouvelles affaires, d’innover et oui, je pense que nous avons la même vision. McLaren de son côté est une équipe leader qui développe les meilleures voitures, puis Chandon est un grand vignoble existant, alors je pense que le partenariat fonctionne très bien.»

Quel est votre cocktail Chandon préféré? «J’aime ce qui est fruité, quelque chose de rafraîchissant, c’est ce vers quoi j’aime me tourner.»

Comment vous préparez-vous lors d’une course? «Je n’ai pas de routine particulière, mais notre horaire lors des Grands prix est sensiblement toujours le même. Donc on est en préparation avec l’équipe. Il y a cette période où je me mets dans l’idée que je vais courir, où je dois me concentrer. Le dernier 20 minutes avant la course, c’est le moment où j’aime bien relaxer dans ma chambre, où je ne fais pas grand-chose. Je prends mon temps et me prépare mentalement à la course.»

Que mangez-vous avant et après une course? «Ce que j’aime beaucoup manger, c’est de la bouffe japonaise. Il y a toujours une grande variété. Souvent avant une course je mange du poisson, qui possède de bonnes protéines. Après la course, c’est souvent quelque chose de sucré, pour me récompenser d’avoir travaillé  fort pendant deux heures!»

Quelle quantité de liquide buvez-vous lors d’une course? «Dans la voiture, pas beaucoup. Nous en avons très peu, environ 400 ml. Mais quelques fois il arrive qu’on ne boit pas du tout. Mais c’est très important de s’assurer que nous sommes bien hydratés avant, car nous avons tendance à perdre près de 2 kilos pendant !»

Parlez-nous de quelques moments importants dans votre carrière? « Gagner des championnats, ce sont toujours des moments fabuleux. Les championnats que j’ai eus avant la Formule Grand Prix, dont un à Monaco et en Belgique en GP2, sont des moments qui ressortent de mon parcours. Et évidemment de faire de la Formule 1 avec McLaren est une grande réalisation!»

C’est votre première fois à Montréal? «Je suis déjà venu auparavant, avec Mc Laren, comme pilote réserviste. Mais cette fois, c’est la première fois que je vais être ici comme un pilote à temps complet. C’est un des circuits et une des villes que j’aime particulièrement. Durant la fin de semaine du Grand Prix, on peut ressent l’ambiance et la frénésie. Plusieurs rues sont fermées, les restaurants sont bondés…C’est une ville qui n’est pas trop grosse, où il y a beaucoup d’endroits pour magasiner, il y a le Vieux-Montréal que j’aime beaucoup, de bons restaurants… Oui, c’est toujours agréable de venir ici.»

Quels sont vos objectifs à venir? «Je suis relativement nouveau en Formule 1, c’est ma première saison en tant que pilote automobile à temps plein, alors il y a beaucoup à apprendre. Je pense que je suis en train de construire mon avenir avec Mc Laren Honda. J’essaie d’apprendre le plus que je peux. Un jour, j’aimerais devenir champion bien sûr et nous travaillons là-dessus.»

Quel est votre plat préféré de tous les temps? «J’ai été chanceux de pouvoir voyager à travers le monde, de goûter à beaucoup de plats différents selon plusieurs cultures. J’aime la bouffe japonaise et un bon morceau de viande!»

 

Découvrez le cocktail signé préparé par Stoffel Vandoorme:

Le Rosé et fraises

4 onces de Chandon rosé
1 trait de sirop simple et basilic
4 onces de jus de citron vert
Quelques fraises tranchées
Quelques feuilles de basilic frais

 

 

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre