LE must

Le Québec de Stefano : pour une vie meilleure

Photo: Julie Perreault

Ils viennent d’ailleurs, ou leurs parents viennent d’ailleurs, puis ils se sont installés au Québec pour différentes raisons. Leur point commun: avoir adopté la province comme terre d’accueil et n’être plus jamais repartis. Parmi ceux-là, le chef propriétaire Stefano Faita dont la famille est arrivée ici pour vivre pleinement. Récit. 

« Ce sont mes grands-pères du côté paternel et maternel qui ont été les premiers à fouler le sol montréalais. Ils ont trouvé un travail afin de faire venir leur famille. Ma mère est arrivée ici en 1954 avec sa mère et ses frères et soeurs. Mon père est également arrivé avec sa mère et ses deux frères pour rejoindre son père en 1952. Ils étaient à la recherche d’une vie meilleure. Ils sont résidants de Montréal depuis ce temps. »

Ce que j’apprécie particulièrement au Québec, c’est la liberté d’expression que l’on a puis le respect des différences. Aussi d’avoir la possibilité de vivre avec des gens de notre communauté tout en s’intégrant à la société québécoise. »

Ma famille a apporté avec elle ses connaissances de la cuisine! Bien sûr, c’est la colonne vertébrale de la culture italienne et dans les années cinquante, elle était assez méconnue des Québécois. Aujourd’hui, je crois qu’elle a été adoptée de tous ! Cela résulte de notre joie de vivre, de nos valeurs familiales, le bonheur de partager un repas avec les voisins et amis. Toutes des choses que je veux transmettre à mes filles. »

Au Québec, il y a tellement d’aliments que j’aime! Les fraises du Québec, le homard, les pommes, les asperges, nos fromages… La liste est longue! Tous les légumes aussi, courgettes, pommes de terre… J’adore les utiliser dans des soupes, comme dans cette version de grand-mère Teresa (Zuppa di Nonna Teresa). »

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre