LE must

La richesse des aliments fermentés

Photo: Virginie Gosselin

Qui aurait cru que les cornichons, le vin, le café, le yogourt ou la choucroute que vous consommez au quotidien avaient des avantages sur la santé? Les aliments fermentés ont non seulement la cote parce qu’ils pourraient optimiser le système immunitaire et digestif, mais ils réguleraient aussi l’humeur. Tour d’horizon de ces aliments qui gagnent en popularité. | Par Charline-Ève Pilon

Technique ancestrale
La fermentation des aliments est une technique de conservation traditionnelle qui remonte à la préhistoire. Le pain et la bière, dont l’origine se situe à 8 000 ans avant notre ère, en sont des exemples.

Ce processus naturel se produit lorsque les microorganismes naturellement présents dans les aliments transforment le sucre des aliments en acide lactique, en acide acétique ou en alcool.

De nos jours, la technique de la fermentation est utilisée par l’industrie alimentaire pour produire plus de 3 500 produits tels que lait fermenté, kombucha, kéfir, miso, tempeh, sauce soya, vinaigre de cidre de pomme, pâte de miso, condiments et olives, pour ne nommer que ceux-là.

L’élixir des sportifs
Quelques semaines précédant une compétition importante, l’entraînement des athlètes se situe souvent à son intensité maximum. Cela peut engendrer l’affaiblissement du système immunitaire.

C’est là que les aliments fermentés arrivent à la rescousse. Ils permettent d’optimiser le système immunitaire en assurant la diversité et l’équilibre de la flore intestinale. En d’autres mots, ceux-ci apportent une diversité de bonnes bactéries à notre corps qui sera ensuite mieux équipé pour s’attaquer aux agents pathogènes responsables des virus. C’est un des trucs que conseille Kathryn Adel, M.Sc., Dt.P. et coureuse.

Des athlètes d’élite boivent même régulièrement du jus de cornichons pour aider à favoriser le développement des muscles et à prévenir les crampes. On dit qu’il serait plus efficace que les boissons sportives!

Joyeux aliments
En plus d’être sains pour la flore intestinale, les aliments fermentés sont riches en psychobiotiques, des probiotiques qui auraient des effets positifs sur la santé mentale. Ils auraient en effet un impact très positif sur notre bonheur et notre bien-être.

Une étude réalisée par l’Université de Paris a conclu que consommer des aliments fermentés, à raison de trois fois par semaine, aide l’intestin à produire plus de sérotonine, également connue sous le nom d’« hormone du bonheur ».

Lorsqu’elle est absorbée, la sérotonine stimule le cerveau et agit comme un antidépresseur naturel. D’autres bienfaits pour la santé ont également été observés chez les personnes souffrant de stress chronique, de baisse d’humeur ou de symptômes d’anxiété.

Cela ne s’arrête pas là : intégrer les aliments fermentés à son alimentation peut aider à prévenir l’hypertension artérielle, favoriser une meilleure digestion et aider la croissance osseuse. Les aliments fermentés sont décidément à ajouter à son menu varié!

L’aide culinaire à (re)découvrir
Appelé « câille » au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le lait fermenté est un produit laitier utilisé depuis des milliers d’années. Nutrinor a remis cette tradition au goût du jour avec son lait nordique et biologique. Avec sa texture riche et son goût légèrement acidulé, il s’impose comme le nouvel aide culinaire laitier à la fois pratique et polyvalent, puis s’intègre facilement à la préparation d’une foule de recettes au quotidien. Pour savoir comment l’utiliser : laitfermente.ca

1 commentaire

Abonnement Infolettre