LE must

Comment diminuer votre consommation de viande

Photo: Brooke Lark

La tendance est bien présente. Plusieurs souhaitent diminuer la quantité de viande dans leur assiette. Peu importe la raison qui les motive, il existe bien des façons de le faire sans que qui que ce soit ne se sente privé dans la maisonnée.| Par Marjolaine Jetté

Encore aujourd’hui, pour plusieurs, la place de choix de l’assiette est réservée au morceau de viande. Pourtant, le Guide alimentaire canadien suggère de se limiter à deux portions de 2 1/2 oz de viande et substituts par jour, pour les femmes de 35 ans. Combien d’entre nous s’y limitons vraiment? Voici quatre façons de diminuer notre consommation de produits animaux tout en faisant place aux végétaux. Les plus grands carnivores seront confondus!

Coupez votre pièce de viande en morceaux. Privilégiez  la viande en lanières, en cubes ou hachée et faites-en par exemple un sauté de crevettes et légumes asiatiques, un riz frit au poulet et brocolis ou un ragoût de bœuf et légumes-racines. De ce fait, vous réduirez déjà la quantité de viande absorbée.

Mélangez les types de protéines. Plusieurs recettes vous permettent de remplacer une partie de la viande par des protéines végétales. Les carnivores seront enchantés de déguster un chili semi-végétarien au tofu, (vous remplacez la moitié du bœuf, par une moitié de tofu et d’haricots rouges) ou encore votre pâté chinois bœuf-lentilles. En y ajoutant des légumineuses par exemple, on augmente la sensation de rassasiement liée aux protéines et aux fibres. Personne n’est en reste!

Essayez les substituts. Les étalages des épiceries vous proposent de plus en plus de substituts de viande : viande froide, boulettes pour burgers, pépites de faux-poulet, saucisses à hot dog végé, etc. Pour des options maison, faites cuire vos lentilles dans le bouillon de bœuf ou égrainez un bloc de tofu ferme à la fourchette et faites-les cuire avec la viande hachée. Le résultat sera à s’y méprendre.

Remplissez l’assiette. Une assiette bien garnie d’éléments appétissants, d’une salade d’accompagnement, d’une pomme de terre au four, d’une petite portion de riz, d’une poêlée de légumes grillés, d’un morceau de pain grillé compensera pour un morceau de viande de taille plus raisonnable qu’à l’habitude. Faites donc de la place aux légumes et produits céréaliers comme dans notre recette de poivrons farcis au boulgour.

À SAVOIR

Plusieurs sont tentés par l’expérience, mais ne savent pas par où commencer. Pour intégrer des repas végétariens dans votre planification de menu hebdomadaire, voici quelques outils pratiques pour commencer :

Apprendre à cuisiner végé

Se familiariser avec le goût

 

TRUCS DU CHEF

  • Égrainez le bloc de tofu à l’aide du bout des dents d’une fourchette pour lui donner l’allure de la viande hachée. Faites-le cuire dans la poêle et aromatisez-le de bouillon de bœuf concentré, de sauce soya, de sauce Bragg ou, au goût, de fumée liquide.
  • Essayez d’autres choix végé. Les épiceries proposent maintenant des protéines de soya texturisées (granules, morceaux ou bouchées), du tempeh, du seitan, des œufs sans œufs, etc. À retrouver dans la section des surgelés.
  • Colorez votre omelette oeufs-tofu soyeux d’un peu de curcuma pour lui donner un beau jaune doré et une bonne dose de protéines végétales.
  • Réinventez la croquette de poulet. Coupez des lanières de tofu et enrobez-les de chapelure. Cuites au four et trempées dans la sauce barbecue, elles disparaîtront de l’assiette en moins de deux!

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre