LE must

Chez L’Épicier : nouveau virage gourmand!

Chez L'épicier

Plusieurs amateurs du restaurant Chez L’Épicier apprenaient avec étonnement à l’automne que le restaurant fermait pour quelques mois.

 Heureusement, cette fermeture temporaire aura permis de revamper l’endroit et de renouveler l’offre. | Par Charline-Ève Pilon

L’établissement, qui existe depuis près de 20 ans, était mûr pour des changements aux dires de son propriétaire Laurent Godbout, qui détient aussi le restaurant Chez L’épicier de Palm Beach en Floride, l’Atelier Archibald de Granby, ainsi que le Social Bar & Cie de Granby. « Aujourd’hui, surtout en restauration, il faut absolument s’adapter et tenir compte des nouvelles tendances. Je sentais le besoin de revoir la proposition. »

Chez L'Épicier

Une dualité rafraîchissante

Ainsi, le nouveau concept Chez L’épicier 2.0 est une version plus moderne du même restaurant avec un design repensé et une plus grande mise en valeur des producteurs d’ici. D’un côté, on trouve une section bar permettant de prendre un verre de vin et de déguster des produits de la mer en mode « apéro ». De l’autre côté, on retrouve la salle à manger de type classique et qui a fait la renommée du restaurant, avec une ouverture sur la cuisine permettant une plus grande interaction entre la brigade et les clients. Le décor est signé Stéphanie Émond, co-propriétaire du spa Balnéa et présidente de KABÄL, une firme de design.

Des changements qui se goûtent dans l’assiette

Les deux nouvelles sections du restaurant possèdent chacune une identité propre avec un menu distinct. Il est toutefois possible de commander des plats à la carte du menu de salle à manger et de les déguster au bar.

Chez L'ÉpicierLes plats, nés de la créativité de Samy Benabed, anciennement à l’Hôtel Herman, mettent les aliments du Québec sous les projecteurs tout en jouant avec les saveurs d’ailleurs. Dans l’assiette, ça donne des plats dont la description est assez élémentaire mais dont les aliments se révèlent dans toute leur splendeur une fois mis ensemble: homard, yuzu et tagette; chanterelles, abricots, chèvre; canard, carotte et fromage Au Gré des Champs; sarrasin, rhubarbe, fraise ; chocolat blanc, poivre rose, rose. Côté bar, on a misé davantage sur les fruits de mer version mise en bouche avant de passer, si on le souhaite, du côté de la salle à manger, pour vivre l’expérience complète.

Chez L'Épicier

Dans le verre, le restaurant a ajouté de nombreuses références à sa sélection actuelle et propose maintenant une plus grande variété au verre qu’avant, tous issus de l’importation privée, allant du classique bourguignon au plus flyé des vins orange.

Chez L’Épicier comme à l’épicerie

En plus du décor renippé et des plats revisités, Chez L’épicier ajoute une nouveauté, soit celle de permettre aux clients d’acheter des produits d’épicerie issus de fournisseurs locaux du restaurant, et de les choisir eux-mêmes dans le réfrigérateur installé à l’entrée du restaurant. Une idée qui se veut essentiellement une vitrine pour les artisans du Québec et un lieu de découvertes pour la clientèle locale et internationale.

Chez L'Épicier

Chez L’épicier Bar à Vins
311, rue Saint-Paul Est, Montréal
chezlepicier.com

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre