LE must

Asheville: bourg gastronomique au pied des Montagnes Bleues

On accourt de partout au pays pour s’attabler au réputé Cúrate. La cheffe Katie Button mérite toutes les accolades qu’elle remporte!

À ne pas confondre avec Nashville,  cette petite ville de la Caroline du Nord est tout simplement épatante! Climat invitant, scène artistique florissante, panoramas sublimes, elle a tout pour plaisre. En plus, Asheville compte plus d’une trentaine de microbrasseries, ainsi que plusieurs lauréats des James Beard Foundation Awards! Il n’est donc pas surprenant que cette pimpante citée se soit hissée au panthéon des villes mondiales à visiter en 2018, l’unique ville américaine à s’être méritée cette distinction! | Par Christine Elizabeth Laprade

 

Asheville
Le centre-ville s’anime au soleil couchant. Les passants vibrent au son des musiciens de rue et clubs de jazz.

Si le littoral de la Caroline du Nord fait normalement accourir les foules l’été, c’est plutôt une chic commune progressiste, lovée au creux des Appalaches, qui défraie les manchettes dernièrement. Yoga, plein air et plaisirs de la chair rythment le quotidien de ses quelque 92 000 habitants. Ici, aucune bannière commerciale ne subsiste, car l’alimentation locale et bio prime sur tout, et ce, pour le plus grand plaisir de nos papilles! Un fait plutôt étonnant, pour une ville du sud située à 60 minutes d’Atlanta!

Un bon plan consiste à louer une voiture depuis Charlotte (environ 2h30 en voiture) ou depuis l’aéroport régional d’Asheville. Il faut impérativement emprunter le Blue Ridge Parkway, l’une des routes pittoresques les plus prisées au pays! Brouillard matinal, splendides vallées, les chaînes de montagnes Blue Ridge et Smoky Mountains comme toile de fond époustouflante…

Dynamique à souhait, cette ville créative et branchée fait la part belle aux activités culturelles, foires de toutes sortes et festivals. Les galeries d’art ponctuent les rues fleuries du centre-ville, tout comme les clubs de jazz et tables bien cotées. Si ses consœurs de Raleigh et Charlotte la définissent comme l’épicentre des hippies, Asheville a plutôt (presque) tout en commun avec la Californie et très peu à voir avec les clichés dont l’on affuble habituellement les hippies. Les échoppes wellness, ravissantes et élégantes, sont triées sur le volet, ce qui en fait LA destination romantique tendance pour les états environnants. Sa popularité ne cesse d’ailleurs de grandir, surtout depuis qu’elle s’est taillée une place dans le classement mondial des villes à explorer selon le magazine Forbes.

Que ce soit pour un séjour entre copines,  pour un long weekend en amoureux ou après des vacances  à la mer en famille, voici quelques suggestions qui ne manquent pas de piquant, pour une escapade sans faute!

Où dormir à Asheville

Bunn House Hotel: C’est l’ultime élégance en matière de gîte. Cette coquette maison de 1905 offre une intimité et quiétude exemplaire, à deux pas du centre urbain. Hôtel boutique de 5 chambres, toutes équipées d’un balcon privé, mini bar, machine à café Nespresso, literie haute de gamme Frette, mur de briques, collations quotidiennes, douche à vapeur; tout y est! Un savant mélange alliant luxe et modernité. À partir de 374 $ la nuit.

Bunn House
Le souci du détail, la discrétion et le look romantique font du gîte Bunn House un havre de paix et un écrin de luxe. Crédit photo : Bunn House

 

Où manger à Asheville

On se régale en tout temps ici, et ce, peu importe l’établissement auquel on s’attable! Cette année, trois artisans locaux se sont classés en tant que semi-finalistes aux James Beard Awards, les Oscars du monde de l’alimentation : Katie Button (Cúrate et Button’s Bagels), Meherwan Irani (Chai Pani), ainsi que Ashley Capps, qui officie en tant que pâtissière au décontracté Buxton Hall Barbecue.

Noceurs et amateurs de houblon prennent leurs quartiers au Funkatorium, l’une des nombreuses microbrasseries qui ponctuent le Brewery District de South Slope. Ce petit quartier de regroupe à lui seul une dizaine de microbrasseries! Antidote tant qu’à lui se fait invitant, avec ses murs de brique, sa terrasse et ses foyers extérieurs. Ce bar à cocktail artisanal propose d’étonnantes créations ainsi que des nectars locaux (dont le Chemist Gin).

Le bar Antidote
Le quartier de South Slope est bourré de microbrasseries et de bars, ce qui en fait l’endroit tout désigné pour débuter la soirée en beauté. Ci-contre : le bar Antidote.

 

Cúrate : Il faut réserver au moins deux mois à l’avance, mais l’attente en vaut la peine, car les tapas de la cheffe Katie Button sont absolument délectables! Celle-ci mène la cuisine avec brio et ferveur. La carte du soir, à la fois rustique et chic, remporte tous les suffrages, et la note est raisonnable. Atmosphère survoltée, endroit bondé, carte des vins abordable. On ne manque pas de déguster le plat de poulpe à la galicienne et le berenjenas con miel, un fantastique met réunissant des aubergines frites nappées d’un soupçon de miel et de thym. A-hu-ris-sant!

Brunch décadent, menu de fin de soirée, bar ouvert jusqu’à 2 h du matin, Aux Bar a tout bon!  On craque pour ses spécialités sud-américaines réconfortantes telles que le poulet frit au babeurre & gaufre, garni de chou rouge et d’une sauce qui vient ajouter une note d’acidité. Les présentations sont soignées, le tout dans un cadre décontracté.

Asheville regorge d’options végétaliennes et de cantines santé où se ravitailler. Parmi nos coup de cœur: Gan Shan Station, (qui compte par ailleurs deux adresses distinctes à Asheville) pour ses succulentes salades acidulées tout en fraîcheur et sa cuisine d’inspiration asiatique. Pour se sucrer la dent, on file direction French Broad Chocolate Lounge pour une divine halte gourmande.

Quoi faire à Asheville

L’incomparable Biltmore Estate ravira autant les tout-petits que les adultes! On pourrait facilement y passer la journée, tant les luxuriants jardins et la fastueuse demeure des Vanderbilt est stupéfiante. La plus grande maison privée des États-Unis, transformée en musée,  comprend aussi un joli vignoble, une ferme, quelques commerces, et bien plus. La bibliothèque du château rivalise même avec les plus grandes institutions! Sans oublier les immenses foyers de marbre majestueux, la garde-robe de madame, l’allée de bowling, l’ascenseur d’origine, la piscine intérieure, le solarium, et toutes ces chambres qui croulent sous l’opulence du règne des Vanderbilt. Les aficionados de design et d’architecture tomberont sous le charme de ce palais rappelant le Château de Versailles.

Capella
Élue l’une des 50 plus belles terrasses panoramiques au monde, celle du Capella on 9 offre un cadre exclusif.

Élue comme l’une des 50 plus belles terrasses au monde, Capella on 9 trône au sommet d’un gratte-ciel et offre un décor privilégié pour un apéro au coucher de soleil. Extrêmement couru, l’endroit propose des foyers extérieurs, ainsi que de délicieux petits plats.

Les petites enseignes du Grove Arcade, un mall historique au style néo-Tudor, rivalisent d’originalité afin de rendre leur vitrine attrayante. Nous en avons retenu une où il fait bon chiner: Battery Park Book Exchange, une librairie remplie d’ouvrages d’exception, qui double aussi en tant que coquet bar à champagne!

Le River Art Districts et ses nombreux cafés feront le régal des bobos. L’ancien quartier industriel est ultra animé à toute heure du jour.

Idées bien-être

Offrez-vous un massage de pieds au fabuleux Wake Foot Sanctuary, endroit où l’on creuse votre état d’esprit émotionnel afin de choisir votre cocktail d’huiles essentielles, question de vous prodiguer un massage sur mesure et régénérant.

Asheville Salt Cave est un havre de paix inattendu en plein cœur de la ville. Cette adresse célèbre les pierres précieuses et semi-précieuses, ainsi que les bénéfices de se ressourcer dans les grottes de sel. La halothérapie tire profit des bénéfices naturels issus de l’inhalation des oligos-éléments recréés du microclimat salin. En quelques minutes à peine, on se sent comme au bord de la mer! Les sinus sont dégagés, le corps lui, détendu, grâce à ce cocon de sel qui se fait invitant.

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre