LE must

L’Espagne, le paradis du vin

Espagne - Vin

L’Espagne est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse s’offrir : les souvenirs, la culture et les moments en famille… et  une forte dose d’émotions ! | par Lyne Gosselin

J’ai à peine foulé le tarmac de Barcelone que l’air chaud de l’Espagne me procure un bien être immense. J’en rêve depuis plus de 15 ans !

Déjà, l’odeur des vignes nous interpelle ! Ma petite famille et moi prenons la route vers le Penedès, qui se trouve à peine à une heure de route de la grande ville. Situées entre Barcelone et Tarragone, les vignes du Penedès s’étagent entre la mer Méditerranée et le massif de Montserrat.

C’est là, plus précisément à Pacs del Penedès, à proximité de Vilafranca del Penedès, que nous aurons le privilège de commencer nos visites de vignobles et déguster les vins de la famille Torres.

La culture du vin dans le sang

Chez les Torres, on a la culture du vin dans le sang. Commencée en 1870, l’histoire de la famille continue de s’écrire cinq générations plus tard, dans le respect de la tradition. C’est avec une fierté tout espagnole que la famille assure la pérennité des vignobles historiques dans certaines des plus belles régions du pays des conquistadors : Conca de Barbera de Priorat, Penedès et Costers del Segre.

Depuis ses débuts, la famille Torres aura réussi à faire sa marque dans le monde vinicole grâce à l’innovation. Pas surprenant qu’aujourd’hui, Torres soit le domaine hispanique le plus connu du monde. La maison produit autant des marques qui sont délicates et douces (Viña Sol, Gran Coronas) que des grands crus aromatiques et charnus tels que Mas La Plana.


Premier arrêt : Mas La Plana

Cet endroit produit un vin qui tire d’ailleurs son nom de la maison « Maison de campagne sur la plaine » située sur le site de 110 hectares où habite toujours la 4e génération.

Il y a quelques années, Miguel Torres fils, grand artisan des succès actuels de l’entreprise, a légué la direction du vignoble à son fils Miguel Torres Maczassek. L’environnement demeure une préoccupation quotidienne des membres de la famille Torres. Avec les années, ils ont appliqué de nombreuses mesures pour s’assurer de respecter la nature : énergie solaire aux chais, protection d’écosystèmes, approche écologique à la vigne.

Histoire de faire face aux changements climatiques, Torres s’assure aussi de planter ses vignes dans des zones de plus en plus fraîches. Ce faisant, il préserve le style de ses vins.

Dégustation de vin

Mas La Plana

  • Utilise la biomasse et épargne 10 % d’électricité et 80 % d’essence ;
  • Présence de panneaux solaires (ils sont permis depuis peu);
  • 99 % de l’agriculture de la région est bio (sans nécessairement avoir la certification).

Les rosiers, placés au bout des rangées de vignes, agrémentent visuellement le paysage mais ont, à la base, une tout autre fonction. Si les vignes devaient être malades, les fleurs agiraient comme système d’alarme puisqu’elles seraient malades avant les fruits. De plus, afin de prévenir la prolifération d’insectes nuisibles, Torres vaporise un produit contenant l’odeur d’insectes femelles, ce qui crée de la confusion pour les insectes qui voudraient s’approcher des vignes.

Mais ce voyage n’aurait pas été complet sans que nous n’ayons pu goûter au trésor de cette contrée hispanique. Lors de la dégustation, à laquelle mes trois filles ont pu participer, on a même pu déguster un vin sans alcool ! Comble de hasard, on nous a servi du MOST ! Et si jamais vous planifiez une visite de ce vignoble d’exception, ne manquez pas de prévoir, d’organiser une visite personnalisée et de demander qu’on prépare votre propre mélange. https ://www.torres.es/en/experiences/penedes/winery-tour

Se réapproprier le passé gustatif de l’Espagne

Toujours avides et généreux de nous parler de leur terre, les gens de la famille Torres m’ont encore surprise en m’expliquant un autre pan de l’histoire du Penedès. Le Penedès possède une riche tradition viticole remontant à plus de 2700 ans. Avant que le phylloxéra ne ravage les vignobles, la région comptait un large éventail de raisins de cuve. Mission d’archéologues viticoles, Miguel et Mireia Torres Maczassek se sont engagés à continuer à ramener les cépages ancestraux et, ainsi, à restaurer leur patrimoine viticole.

Les recherches de la famille au cours des 30 dernières années ont mené à la découverte de quelque 50 cépages « oubliés », mais seule une poignée d’entre eux ont le potentiel de produire des vins de qualité supérieure. Deux de ces cépages – le garró et le querol – se retrouvent dans l’assemblage du Grans Muralles, un vin issu d’un vignoble unique. Les autres sont encore à la phase expérimentale, mais les résultats sont très prometteurs.

Ce qui m’a beaucoup inspirée par cette histoire, c’est que la famille Torres a décidé de partager cette richesse locale retrouvée avec tous les vignerons du Penedès.

Coup de coeur vin : Mas la plana

  • Torres Mas la Plana 2013 (rouge)
  • Torres Celeste Crianza 2016 (rouge)
  • Gran Coronas (rouge)
  • Torres Laudis 2014 (rouge)
  • Torres Fransola 2017 (blanc)

Deuxième arrêt : Jean Leon

Notre voyage au pays du vin espagnol s’est poursuivi au vignoble Jean Leon.

Si vous aimez les belles histoires, voici celle d’un homme dont les vins font partie de la famille Torres depuis 1994. Né au Pays basque, en Espagne, Jean Leon a émigré aux États-Unis à la fin des années 1940. Anticonformiste, Jean Leon est un rêveur, un visionnaire et un être passionné. Né Ceferino Carrión, il survit à une enfance difficile. À 19 ans, il décide de changer de vie, monte à bord d’un navire et quitte son Espagne natale pour les États-Unis.

Après avoir travaillé comme chauffeur de taxi à New York, il décroche un emploi de serveur à la Villa Capri, un restaurant appartenant à Frank Sinatra et Joe DiMaggio. Il y rencontre les plus grandes stars de l’âge d’or d’Hollywood. Son premier projet naît d’ailleurs de son amitié avec James Dean. Ensemble, ils réalisent un rêve commun : ouvrir le restaurant le plus luxueux d’Hollywood. La Scala ouvre ses portes en 1956. Lieu glamour des années 1950 et 1960, il accueillera le chic plus extra des acteurs, des réalisateurs, des producteurs et des politiciens de l’époque.

Bouteille de vin

De restaurateur à vigneron

Mais Jean Leon voyait plus grand encore. Il décide de créer un vin prestigieux qui porterait son nom. Il achète alors 150 hectares de la meilleure terre du Penedès et n’hésite pas à remplacer les variétés locales pour y produire du Cabernet Sauvignon, du Cabernet Franc et du Chardonnay. Il devient le premier à produire un vin de Cabernet Sauvignon en Espagne. Fondé en 1963 dans le style d’un château de Bordeaux, Jean Leon devient le premier établissement vinicole du Penedès et le deuxième en Catalogne à obtenir la certification Vi de Finca – Single Vineyard Wine.

Vous le comprendrez, cette histoire, digne d’un film d’Hollywood, a épaté mes filles. Depuis, le mot « impossible » ne fait plus partie de leur vocabulaire.

Torres and Earth : À la défense de la planète

J’ai été très impressionnée en apprenant que, face aux changements climatiques, Bodegas Torres a pris une décision très innovante en 2007. En effet, il a décidé que son entreprise devait jouer un rôle actif et prépondérant dans la protection de l’environnement. Cette lutte allait devenir une véritable mission pour la famille Torres

C’est ainsi que le programme Torres & Eart a vu le jour en 2008. Son but ambitieux est de réduire de 30% les émissions de CO² par bouteille d’ici 2020.

Coup de coeur vin : Jean Leon

  • Jean Leon 3055 Penedès 2016
  • Jean Leon 3055 Merlot-Petit Verdot
  • Vinya Le Havre Cabernet Sauvignon Reserva
  • Vinya La Scala Cabernet Sauvignon Gran Reserva
  • Jean Leon cf-15, an organic and limited production wine made from our most exceptional old vines

Troisième arrêt : Grans Muralles

Le lendemain, nous avons pris la direction de Conca de Barbera pour la fin de notre périple viticole. Notre destination ? Le vignoble Muralles.

Son nom tire ses origines des murs qui protégeaient le monastère de Poblet pendant les guerres de mercenaires. Grans Muralles est le fruit d’un projet ambitieux commencé il y a plus de 20 ans dans le but de récupérer des variétés catalanes antérieures au phylloxéra.

La magnificence de l’endroit est digne du décor d’un film d’une autre époque. Pour ajouter à la beauté du lieu, la quiétude est au rendez-vous.

Pendant cette visite, nous avons été accueillies comme si nous faisions partie de la famille. Les valeurs des membres la famille Torres transcendent leur lieu, et leur vin car tous nous ont fait sentir, en tout temps, chez nous.

Coup de coeur vin : Grans Muralles

  • Grans Muralles 2007
  • Milmanda 2015

À découvrir

Prenez le champs avec la route des fromages

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre