LE must

Producteur d’ici : Ferme Jérôme Desjardins

Le Québec regorge de gens talentueux qui nous permettent de déguster au quotidien des aliments frais et de qualité. Pour favoriser l’achat de produits locaux et encourager notre secteur agroalimentaire, nous vous présentons au cours des prochains mois des producteurs passionnés qui travaillent avec coeur et fierté! 

Faire sa place

Jérôme Desjardins possède de vastes champs, soit 1700 acres de culture où il récolte entre autres du sarrasin, du blé, de l’avoine et des pois, tout ceci dépendant des années et des demandes qu’il reçoit. Dans une région où les étés sont plus courts qu’ailleurs, son entreprise de grandes cultures réussit à faire sa place. « C’est sûr que la saison est courte, mais heureusement, ces cultures répondent assez bien au climat, note l’agriculteur. Le soya et le maïs sont plus à risques, c’est pour ça que je n’en fais plus. Alors, quand c’est le temps de semer, il faut semer et quand c’est le temps de récolter, il faut récolter parce qu’on n’a pas beaucoup de temps pour le faire. »

Sa production est entièrement consacrée à l’alimentation humaine. Son avoine est achetée pour faire des barres de céréales et du gruau, son blé approvisionne des compagnies qui font du pain, ses pois verts sont exportés entre autres en Égypte, l’orge est utilisée dans la fabrication de bière et le canola entre dans la production d’huile. Pour celui qui a sa ferme depuis une dizaine d’années, ce n’est pas le travail qui manque : « Ce sont des défis tous les jours ; il n’y a pas de quoi s’ennuyer. »

Pour saluer Jérôme et sa famille, il vous faudra découvrir la vaste région de l’Abitibi-Témiscamingue, mais vous verrez, le détour en vaut la peine!

Ferme Jérôme Desjardins
904, route 101 Nord à Duhamel Ouest

En collaboration avec La Coop fédérée. La Ferme Jérôme Desjardins est membre de la Coop Novago.

1 commentaire

  • Félicitation à nos producteurs de denrées alimentaires qui investissent beaucoup de temps et d’argents dans des conditions pas tout le temps facile qui font face à un marché souvent ingrats!

Abonnement à l'infolettre