LE must

Le réveillon de Stefano Faita

Stefano Faita

À l’approche de Noël, certains trépignent d’impatience (moi !) alors que d’autres préféreraient être catapultés au 5 janvier et éviter toute cette cohue. Pour mieux comprendre ce phénomène et analyser pourquoi la magie que l’on ressentait enfant s’estompe parfois à l’âge adulte, on s’est tourné vers des personnalités qui nous ont ouvert les portes de leur Noël en famille. Premier invité : Stefano Faita! | Propos recueillis par Mathilde Condrain-Morel

À quoi ressemble un Noël parfait pour vous aujourd’hui ?

C’est un Noël avec ma famille immédiate et celle de ma blonde. Une grosse tablée avec des recettes traditionnelles italiennes, juste assez de vin, une petite sieste sur le divan à 15 h alors que tout le monde est encore à la maison et, inévitablement, une table de desserts. Pour moi, c’est un partage à l’infini.

Enfant, qu’est-ce qui était le plus important pour vous ?

Quand j’étais enfant, nous étions en mesure de nous réunir tous ensemble. Aujourd’hui, c’est plus difficile de rassembler tout le monde, notamment parce que ma soeur vit maintenant en Italie. Je ne mentirai pas, il est certain que les cadeaux prenaient une grande place dans mon coeur d’enfant, mais je me souviens aussi que j’avais bien hâte aux recettes que l’on mangeait seulement à Noël. Ce sont pour moi des souvenirs marquants et, d’ailleurs, je prends plaisir à faire ces recettes à mon tour.

Que trouvez-vous le plus stressant de la période des fêtes ?

C’est définitivement toute l’organisation nécessaire pour recevoir mes proches. J’ai un horaire assez chargé alors j’ai peu de temps en amont pour tout planifier. L’achat des cadeaux se fait aussi souvent à la dernière minute et c’est définitivement un stress supplémentaire. Heureusement, avec l’achat en ligne, c’est maintenant plus simple pour ma blonde et moi de trouver quelque chose pour tout le monde. On les fait livrer à la Quincaillerie et on y emballe le tout.

À votre avis, à quoi vos enfants ont-ils le plus hâte ?

Aux cadeaux, mais aussi de cuisiner les biscuits pour le Père Noël. D’ailleurs ils y croient encore et ont bien hâte à la surprise de retrouver ce qu’il leur aura apporté sous le sapin.

Existe-t-il des traditions du temps des fêtes dans votre famille ?

Vous pouvez être sûr qu’on jouera aux cartes italiennes en mangeant du fenouil cru et des noix !

Quels sont vos trucs pour limiter le stress ?

Tenter de s’organiser le plus tôt possible. On peut cuisiner certains trucs jusqu’à une semaine d’avance, faire nos achats en ligne, et peut-être prendre un ou deux verres de vin de plus pour être plus relax !

Découvrez la recette de Stefano Faita : Zuppa Di nonna Teresa

Ajouter un commentaire

Nouveautés

Abonnement Infolettre