LE must

Périple gourmand dans la péninsule du Michigan

Photos: Christine Elizabeth Laprade

L’auteur Hemingway s’y ressourçait, tout comme bien des artistes qui y ont leur maison d’été. Tous ceux qui rêvent de dépaysement, de panoramas bucoliques et de gastronomie seront servis! Idéal en road trip l’été (lorsque l’eau est chaude) ainsi que l’automne, lorsque les couleurs sont à leur apogée. Coup d’œil sur un trésor encore bien caché, une péninsule surnommée les Hamptons du Michigan. | Par Christine Elizabeth Laprade

Premier constat : La péninsule nord de l’état est absolument ravissante! Les routes sinueuses bordant la côte se prêtent à merveille à des clichés éblouissants : ports, villages de pêcheurs historiques, granges de couleur grenat, maisons en bardeau de cèdre gris… Cette région possède quelques-unes des routes scéniques les plus jolies au pays, et ses vastes dunes ont de quoi duper tout visiteur. En un mot : on se croirait à la mer.

L’une des multiples fermettes que l’on peut apercevoir en parcourant la péninsule et ses routes panoramiques.

Ce n’est pas tout : sa latitude et microclimat unique lui ont conféré de multiples atours, dont celle de terre foisonnante. Elle est réputée pour ses vergers de pêche et de cerises, en plus d’avoir mérité le titre de région viticole émergente! Le comble ultime : on y mange remarquablement bien. Elle possèderait aussi les plus jolies couleurs d’automne en Amérique, selon plusieurs médias. Si l’on s’y baigne joyeusement l’été, elle gagne à être connue l’automne comme toute dernière escapade avant la saison froide car même en octobre, les températures demeurent plus que clémentes!

Trois régions sont particulièrement dignes d’intérêt : Traverse City, centre urbain et doté d’un aéroport. Le comté de Manistee pour son charme côtier et réserves fauniques ainsi que Ludington, un bourg portuaire élégant.

Fait intéressant : les habitants de la péninsule nord privilégient le talent local et ont en horreur les grandes bannières. On n’y retrouvera donc presque aucune chaîne de malbouffe, par exemple.

Une boutique de Traverse City, spécialisée dans les confitures.

Traverse City
Le point d’ancrage idéal pour entamer votre séjour. La capitale mondiale des cerises possède un lot de charmants commerces, notamment sur l’artère principale, rue Park, tels que Grand Traverse Pie Company (tartes renversantes, salades colorées) et Cherry Republic.  Pour un repas impeccable : Alliance Restaurant, qui remporte tous les suffrages. La microbrasserie The Filling Station est bondée en permanence et a investi les quartiers d’une gare de train historique. On ne manque pas de déguster quelques-unes des créations artisanales (les blondes sont vraiment bien réussies) ainsi que commander l’une de leurs pizzas au feu de bois.

Hotel Indigo Traverse City est le plus joli gîte en ville – à partir de 90$ la nuitée. Mobilier contemporain, localisation judicieuse, face à la marina. Le Warehouse MRKT, adossé à l’établissement, abrite un fantastique café 3e vague et plusieurs  jolies échoppes.

Inédit comme activité, mais chaudement recommandé en famille ou aux fanas d’architecture, et un chouchou de Tripadvisor : une excursion guidée en kayak sur la rivière Boardman. Le tout dure environ une heure. Le périple permet de traverser le quartier résidentiel le plus cossu de la ville et de découvrir à quel point le cours d’eau est photogénique.

Un must pour plusieurs raisons : The Village at Grand Traverse Commons. Mario Batali ne cesse de vanter les mérites de Pleasanton Bakery, nommée l’une des meilleures boulangeries en Amérique selon Food & Wine (si, si, aux côtés de Tartine, à San Francisco). The Village est constitué d’une douzaine de bâtiments historiques rénovés, anciennement un important hôpital. On y trouve aujourd’hui des condos, mais aussi plusieurs petites échoppes irrésistibles et restaurants. Un bon plan : on s’y précipite pour le brunch, puis on flâne devant les étals. Les plus aventureux auront soin de participer à une visite guidée du réseau souterrain, de ses couloirs centenaires ainsi que des bâtiments surannés, faisant l’objet de rumeurs intrigantes…

On a soin d’emprunter de préférence l’une des routes pittoresques de la région, direction Brys Estate Vineyard & Winery. Tout d’abord le lieu – vraiment bien, avec une élégante véranda et vue sur le lac, vignobles, musique jazz en arrière-plan- et bien entendu leurs vins, les plus prisés de la Old Mission Peninsula.

Non loin, le village de pêcheurs Fishtown, à Leland,  est à ne pas manquer! Entièrement pédestre, magique, enchanteur, minuscule. Inscrit au Registre National des Lieux Historiques, Fishtown est l’endroit tout indiqué où prendre l’apéro, après avoir parcouru ses échoppes de produits spécialisés. Carlson’s Fishery et ses poissons fumés à chaud font l’objet de nombreux éloges sur la Toile.

Le ravissant village historique de Fishtown, à Leland.

Suttons Bay et Manistee
On pose ses valises au Homestead, réputé pour ses plages, son spa, ses restaurants, bar et cabines au charme rustique chic. Le lieu de villégiature, follement romantique, partage plusieurs similitudes avec le village piétonnier de Tremblant : forêts, réserves fauniques, gondole, pistes de ski alpin, golf, etc. Le Café Manitou, face au Lac Michigan, fait la belle part aux poissons et ingrédients locaux. Absolument ravissant. À partir de 120$ la nuit.

Coup de coeur total pour Hillside Homestead Farmstay . Un Bed & Breakfast, une ferme, mais aussi une historienne culinaire qui offre des démonstrations gastronomiques! Cette dernière cuisine (et vit) dans la plus pure tradition du siècle dernier. Elle mitonne de savoureux plats et fait son propre pain, sans ingrédients transformés et principalement issus de son potager. Sur place : des poules qui picorent en toute liberté, d’affectueux porcelets ainsi qu’un jardin inspiré du début du siècle dernier.

Il faut impérativement parcourir la boucle scénique de Sleeping Bear Dunes Pierce Stocking, l’un des plus beaux endroits en Amérique.

Sleeping Bear Dunes, l’un des plus beaux points de vue de toute la péninsule.

Pour immortaliser son séjour et épater la galerie, on met le cap sur le sentier pédestre Old Baldy, au CS Mott Nature Preserve de Arcadia Dunes. De gigantesques dunes, des parois escarpées, des vagues foudroyantes et une immensité d’une beauté stupéfiante. On se pince à nouveau, tant le cadre est impressionnant. De nombreux points de vue permettent d’en distiller la beauté.

Plus loin, au centre-ville de Manistee, Blue Fish + Bar remporte de multiples éloges pour sa cuisine de la ferme à la table, sa carte des vins ainsi que la sélection de poissons, issus des Grands Lacs. Situé sur une rue commerçante truffée d’antiquaires, architecture art déco, de maisons victoriennes, de pubs et de cafés-terrasses. Le centre de la ville est inscrit au Registre national du patrimoine historique.

Bluefish Kitchen + Bar a fait des fruits de mer sa spécialité. On fond pour sa cuisine de saison et ce qu’on retrouve dans son cellier.

Ludington
Synonyme d’activités en plein air, de camping et d’un splendide littoral, le Ludington State Park est de loin le plus populaire de l’état.

On grimpe jusqu’au faîte du phare Big Sable Point Light, une attraction fort populaire à Ludington. Construit il y a 150 ans, ce dernier offre une vue inégalée sur les environs.

La ville côtière déborde de galeries d’art, restaurants et autres charmantes échoppes, il est donc avantageux d’y passer plus d’une journée – surtout si l’on compte s’adonner à la baignade.

Pour une balade au coucher de soleil ou un jogging dynamique aux aurores, le Ludington North Pierhead Lighthouse est tout indiqué! Coup de foudre total pour ce phare à deux pas du centre-ville. En retrait de la grève, ce dernier n’est accessible que depuis un pavé surélevé étroit, sur lequel les vagues s’abattent gentiment. Lieu chouchou des baguenaudeurs et photographes amateurs…

Pour une savoureuse cuisine de saison, des beignets de crabe du tonnerre et une atmosphère festive : Table 14.  Leur brunch est ultra couru.

Filet de doré et son risotto à Table 14. Photo: Table 14/Facebook

Ludington Bay Brewing Company fait un tabac avec ses bières artisanales. On raconte que l’eau douce du lac Michigan leur confère une saveur distincte, qui justifierait en partie leur popularité. Une cuisine épatante de surcroît ainsi qu’un menu de fin de soirée. On prend soin de clore la soirée avec une pinte de Peach Berliner ou de Tangelo Dream.

Une valeur sûre si l’on désire dormir à Ludington: Summer’s Inn. Confort moderne, déco milieu du siècle dernier, façon rétro. Simple, abordable, sans reproche.

Avant de quitter, il faut absolument faire un saut du côté de Christofferson Farms. Sur place, les amateurs de bonne chère peuvent mettre la main sur une variété de framboises blanches, mais aussi cueillir eux-mêmes (ou acheter à la boutique) une panoplie de fruits rarissimes : la pêche plate (« Donut »), le pluot, un fruit hybride surnommé « œuf de dinosaure » de par sa chaire écarlate, et le Aprium, issu d’un croisement entre la prune et l’abricot. Tout simplement génial, à l’instar des proprios, un charmant couple du 3e âge.

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre