LE must

Le réveillon de Louis-François Marcotte

Louis-François Marcotte

À l’approche de Noël, certains trépignent d’impatience (moi !) alors que d’autres préféreraient être catapultés au 5 janvier et éviter toute cette cohue. Pour mieux comprendre ce phénomène et analyser pourquoi la magie que l’on ressentait enfant s’estompe parfois à l’âge adulte, on s’est tourné vers des personnalités qui nous ont ouvert les portes de leur Noël en famille. Voici donc comment se déroulent les fêtes de Valérie Robert. | Propos recueillis par Mathilde Condrain-Morel

À quoi ressemble un Noël parfait pour vous aujourd’hui ?
C’est un Noël où on est préparé, autant au niveau de la bouffe que des cadeaux. Lorsqu’on est préparé, on peut davantage vivre le moment présent au lieu d’être dans l’urgence. Chez nous, on aime recevoir et que tout le monde soit réuni au même endroit pour que cette énergie du temps des fêtes soit partagée entre tous. Je préfère recevoir tout le monde à la maison plutôt que de me promener un peu partout, peut-être à cause de mon côté casanier.

Que trouvez-vous le plus stressant de la période des fêtes ?
Je ne suis pas de nature stressée alors je vis honnêtement zéro stress dans cette période de l’année ! J’arrive à lâcher prise pour vivre un bon moment avec mes proches et c’est important pour moi. Ça me fait vraiment plaisir d’être en grosse gang pour Noël !

À votre avis, à quoi vos enfants ont-ils le plus hâte ?
Je serais menteur de dire qu’ils n’ont pas hâte aux cadeaux! Par contre, ils aiment aussi beaucoup fêter, se coucher tard, sortir de leur routine, c’est ce qui rend cette période si spéciale.

Existe-t-il des traditions du temps des fêtes dans votre famille ?
Ma blonde s’occupe toujours de faire les bas de Noël pour les enfants et je dois me charger du sien, bien que je sois malheureusement souvent à la dernière minute. Aussi, comme les enfants croient au Père Noël, nous aimons leur faire vivre cette magie. Au départ, je me déguisais pour les émerveiller, mais mes nièces m’ont démasqué, alors l’année suivante j’ai engagé le vrai Père Noël et ça, ç’a vraiment été magique ! J’ai vu des hommes de quarante ans être ému en voyant le bonheur et la surprise dans les yeux des enfants.

Quels sont vos trucs pour limiter le stress ?
La clé c’est la préparation. Congeler une soupe, garnir le réfrigérateur de bières, faire les mises en place, ça coupe automatiquement le stress et ça permet de relaxer lorsqu’arrive le grand soir.

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre