LE must

Du saumon transgénique dans notre assiette?

On a appris cette semaine que depuis un an, du saumon transgénique était en vente dans certaines épiceries et restaurants au pays. Par contre, impossible de savoir qui sont les acheteurs du poisson transgénique étant donné qu’il n’est pas étiqueté comme tel, et que l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés n’est pas obligatoire au Canada. Il faut rappeler que le saumon AquAdvantage a été approuvé pour la consommation humaine en 2016 par Santé Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments. 

Ainsi, ce sont cinq tonnes de saumon génétiquement modifié qui ont été distribuées chez des détaillants canadiens cette dernière année et on ignore aussi à quel moment les ventes ont été réalisées. Selon le gouvernement canadien, le saumon génétiquement modifié ne présente aucun risque pour la santé humaine et animale.

De ce fait, de donner l’option aux consommateurs de choisir ou non ce produit de façon délibérée en imposant son étiquetage serait la suite logique pour certains, dont Thibault Rehn, coordinateur de Vigilance OGM qui a réagi sur le site de l’organisme.«C’est une première mondiale. Le premier animal génétiquement modifié arrive sur le marché et les consommateurs du Québec et du Canada deviendront, à leur insu, les premiers cobayes. En l’absence d’étiquetage obligatoire on ne peut toujours pas faire un choix éclairé».

Rappelons qu’à l’heure actuelle seuls le Canada et les États-Unis ont accepté un animal GM destiné à la consommation humaine. Cependant, les États ont émis une interdiction d’importation de ce saumon GM jusqu’à ce que les normes d’étiquetage soient mises en place. Pour le moment, deux grandes chaînes d’épiceries, soit IGA et Costco,  ont inscrit sur leur site internet qu’elles n’avaient pas l’intention de vendre du saumon génétiquement modifié. (CEP)

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre