LE must

Incursion dans les marchés de nuit de Taipei

Il souffle sur cette île au nord du Tropique du Cancer une brise de joie de vivre absolue. La République de Chine, un géant économique au métissage complexe datant de l’âge de pierre, jouxte les Philippines ainsi que Hong Kong.  | Par Christine Elizabeth Laprade

Si cette enclave exotique fut auparavant colonisée tour à tour par les Néerlandais, les Espagnols et enfin les Japonais, aujourd’hui Taiwan est un état souverain, empreint d’une modernité stupéfiante. Ses racines, tout comme sa gastronomie singulière, se célèbrent à travers les multiples marchés de rue, le soir venu. Incursion dans un surprenant happening gourmand.

 La vie nocturne dans Shilin
Taiwan est une véritable ruche de Night Markets! Ce type de rassemblement a lieu tous les soirs à Taipei, mais aussi dans l’arrière-pays. Les locaux s’y retrouvent principalement le weekend, entre amis, et le marché de Shilin est le plus réputé, de par sa taille imposante. Plusieurs quadrilatères et dédales sont alors pris d’assaut par des commerces ambulants et cantines de tout acabit – plus de 500 au total. L’ambiance est survoltée, et c’est l’occasion ou jamais de se procurer de jolies fringues à prix modique, des babioles pour la marmaille, de la poterie délicate, mais aussi de découvrir des mets surprenants ou tout simplement de mettre vos cinq sens en appétit. Il y a tant à voir – et à goûter.

Le marché de Shiling

Sur cette île située au sud-ouest du Japon, les fruits de mer tels que le calmar et les poissons priment, tout comme les plats de viande à base de porc, les anchois, le tofu ainsi qu’évidemment,  les algues. Les marchés nocturnes s’avèrent donc être l’occasion rêvée où se familiariser avec la cuisine taïwanaise authentique, à des mille à la ronde des adresses en vogue de Taipei.

Les options rafraîchissantes ne manquent pas dans ce florilège gustatif où les températures frisent les 46 degrés Celsius l’été : tout d’abord leur bière, une lager récipiendaire de plusieurs prix, la Taiwan Beer, disponible partout pour moins de 1,65$ CAD. Qui plus est, oubliez les grands crus  ici, c’est le whiskey qui remporte le vote populaire.

Friture et bières locales

L’ omniprésent Bubble Tea saura ravir les plus petits – au fait, saviez-vous que cette boisson prend ses origines à Nantou, au sud de la mégapole? L’offre est complétée par une multitude d’étals de jus de canne à sucre, de Almond Tea, un breuvage fort parfumé, ainsi que du jus de pruneau, lait de banane ou de citrouille, taro et pomme de terre sucrée. Une autre curiosité fort populaire est le Baobing,  un dessert rafraîchissant omniprésent en Asie du Sud-Est. Cette glace râpée fabuleuse est arrosée de lait ou de sirop, pour ensuite être recouverte de différents ingrédients : mangue, haricots rouges, miel, aloès vera, thé vert, cacahuètes, sésame, pastèque, etc. Les combinaisons donnent le vertige! Ce dessert imposant vous coûtera entre 50 et 110 NTD, ce qui correspond à peu près à une fourchette comprise entre 1,50 et 3 dollars.

Le fameux Baobing

Esquiver le quotidien
Cette énorme zone piétonne donne place à la découverte. L’on y déguste sans conteste des ravioles chinois vapeur, végétariens ou à base de crevettes, de porc et d’oignons verts, accompagnés de sauce soja, vinaigre de riz et gingembre. Un délice!

Les étalages sont bondés de biscuits au thé vert, des célèbres sucreries mochi, un dessert peu sucré à base de pâte de haricot rouge et de riz gluant, mais aussi d’œufs de caille grillés, servis en brochettes – l’un des plats phares de la cuisine de rue locale.

 

Maïs au barbecue, canard à la cerise, pancakes à la ciboulette, soupe aux algues, porc et bœuf grillé au charbon, l’offre est plus que variée! Cependant, l’un des plats emblématiques des marchés de nuit est sans contredit la pieuvre grillée, dont les immenses tentacules officient en tant que vitrine –  effet saisissant assuré! Celles-ci sont arrosées de beurre et d’une sauce teriyaki, pour ensuite être assaisonnées d’épices locales avant d’être grillées.  Les taïwanais en sont dingues. Une autre spécialité de rue typique consiste à servir des huîtres avec une généreuse portion de fruit de la passion, le tout gratiné de fromage, puis passé au grill. Étonnant.

Les végétariens, pour leur part, ne seront pas en reste : de multiples food trucks proposent des fruits frais coupés ainsi que de succulentes fèves vertes grillées à l’ail : les waterlillies. Les accompagnements traditionnels font la belle part au riz, tranches de concombre additionnées d’huile piquante, champignons, goyave bouillie et kimchi (chou fermenté).

On y sert aussi une panoplie d’aliments frits : poisson, tofu, fromage, etc. De quoi se régaler! À moins que vous ne succombiez au congee (à base de riz, dont la texture est similaire au porridge) qui est ici garni d’arachides, de kimchi, de porc et de cornichons croquants. Un autre plat emblématique de Taiwan : le bol de riz frit aux anchois, une concoction parfumée qui plaira aux amateurs de saveurs franches.

Souvenir d’Orient
Et pour terminer, quoi ramener dans ses valises? Nul autre que le gâteau à l’ananas, un souvenir gourmand incontestable. Avec son centre moelleux et sa pâte de biscuit friable, ce modeste gâteau suscite l’engouement et alimente à lui seul un marché colossal!

Un avertissement prévaut cependant afin d’égayer votre voyage : les cartes de crédit ne sont pas monnaie courante en République de Chine. Vous aurez donc soin de payer tout en petites coupures, mis à part pour l’hébergement. Bon marché !

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre