LE must

Ça va mousser!

Quel plaisir peut être plus grand que celui suscité par une bière bien froide dégustée entre amis ? Lorsque vient le temps de faire la sélection d’une boisson alcoolisée à siroter, est-il vrai que la bière de microbrasserie n’est pas le premier choix qui vous passe par la tête? Vu l’explosion des dernières années en ce qui concerne l’offre de produits brassicoles, sachez qu’il existe autant de saveurs, de goûts et d’arômes dans le monde de la bière qu’il existe de cuvées.  |Par Patrice Fortin et Carl Péloquin

Que ce soit une blanche légèrement épicée à la coriandre, une blonde sèche au poivre, une rousse aux délicats effluves de caramel, une brune bien maltée ou encore une noire aux accents de cacao ou de café torréfié, le choix est si illimité que n’importe qui peut y trouver son bonheur! Voici quelques-unes de nos suggestions, lesquelles ne vous démontreront que la pointe de l’iceberg du monde de la microbrasserie qui est en pleine effervescence.

LES BLANCHES
Ces bières tirent leur nom de leur apparence trouble et laiteuse. Les blanches ont comme principale caractéristique d’être brassées avec beaucoup plus de blé (30 à 70 %) que les autres bières (0 et 10 %) qui ont généralement l’orge malté comme céréale de base. Selon la famille, elles sont aromatisées à la coriandre et aux écorces d’orange, comme la célèbre Hoegaarden, ou encore présentent des notes de banane et de clou de girofle qui leur sont naturellement conférées par les levures.

La blanche aux mûres : Brassée par La Barberie, dans la région de Québec, cette bière, à la robe orangée et aux reflets pourpres, couronnée d’une épaisse mousse blanche, agrémentera à merveille vos journées. Son goût de céréales entremêlé de petites notes aigrelettes et fruitées en fait une bière très rafraîchissante!

La Chi : Brassée par Brasseurs de Montréal, cette bière aux accents asiatiques est parfumée au gingembre. Cette touche audacieuse saura plaire aux plus fervents amateurs de ce rhizome savoureux. Opaque et légèrement dorée, elle est peu consistante. Son côté citron-gingembre très goûteux étanchera votre soif et accompagnera à merveille vos salades froides ou vos sushis!

La « dominus vobiscum » blanche : Brassée par MicroBrasserie Charlevoix, c’est une belle représentation d’une witbier (blanche belge). De couleur paille, surmontée d’un épais collet de mousse blanche, elle est toute en douceur. Des saveurs d’agrumes légèrement acidulées dominent d’abord puis laissent la place aux épices – tantôt la muscade tantôt la camomille – en toute discrétion, ce qui en fait une bière très désaltérante et complexe. Dès la première gorgée, vous comprendrez que vos papilles ont été touchées par une délicieuse bénédiction!

La sein d’esprit : Brassée par le Broadway Pub à Shawinigan, cette bière est une bonne réplique d’une weizenbier. Bien voilée par les protéines du blé, en voici une autre bien savoureuse, mais délicate. Des aromes de blé un peu sucrés, de petits effluves de banane, un soupçon d’épice rappelant le clou de girofle, une pointe de zeste d’orange, bref, c’est un pain aux bananes, mais liquide…miam!

La blanche neige : Brassée par la microbrasserie Dieu du ciel, dont le savoir-faire a été maintes fois récompensé, cette bière, malgré son taux d’alcool élevé (8,3 %), est remplie de finesse. Cette blanche atypique, d’un beau doré sombre, est aromatisée à la cannelle et au clou de girofle. Son côté épicé est en parfait équilibre avec ses sucres résiduels, dissimulant ainsi, avec aisance, son taux d’alcool. Cette bière saura satisfaire ceux qui ont la dent sucrée, autant en hiver qu’en été!

LES BLONDES

Maintenant, parlons des blondes. Faites majoritairement d’orge, elles peuvent contenir de petites quantités de blé, de riz ou de maïs. On retrouve différentes nuances de goûts dans les bières blondes. Par exemple, certaines blondes peuvent être fruitées, amères, sucrées ou florales. Une bonne blonde, à notre avis, est une bière qui goûte les céréales fraîches, qui n’est pas trop sucrée et qui a une légère amertume.

Pale Ale Américaine : Brassée par la brasserie Dunham, située à Dunham dans les Cantons-de-l’Est, forte de ses 6,5 % d’alcool et agrémentée par ses houblons américains qui rappellent agrumes et pamplemousses, cette bière est intensément amère, avec une finale sèche en bouche.

La Belle Saison : Brassée par la microbrasserie des Îles de la Madeleine, cette bière vient d’un endroit très exotique au Québec, une île entourée de sable avec des vents à vous décoiffer. Cette blonde dorée, légèrement sucrée, est parfumée d’herbes cueillies aux Îles et saura vous rafraîchir.

LES BIÈRES FONCÉES

Maintenant, brisons les mythes. Bien que la majorité des bières foncées soient plus fortes en goût et parfois en alcool, ce n’est pas une règle. Ces dernières ne sont pas nécessairement fortes, lourdes ou riche. Leur couleur est obtenue par l’ajout, à la recette originale des bières blondes, de 1 % de céréales torréfiées. Malgré sa couleur rousse, cuivrée, brune ou noire, cette bière pourra rester très douce au goût. Nous tenterons ici de vous prouver qu’une bière plus foncée peut être tout aussi rafraîchissante que ses analogues plus pâles.

La brune aux noix : Brassée par la microbrasserie À la fût située à Saint-Tite, cette bière, de style anglais, est maltée et douce, avec une légère touche de noisettes et de caramel. Elle concilie parfaitement saveur et douceur.

La Big Ben : Brassée dans le style des bières anglaises par la microbrasserie Les Brasseurs du Monde, localisée à Saint-Hyacinthe, cette bière d’un noir sombre présente des saveurs intenses et enivrantes de chocolat et de café. Elle est parfaite pour finir une soirée en beauté.

Inquiets pour votre ligne?

Saviez-vous qu’une bière dont la teneur en alcool est inférieure à 6 % contient moins de calories que plusieurs boissons courantes?

341 ml de bière = 140 kcal

341 ml de jus d’orange = 158 kcal

341 ml de jus de pomme = 161 kcal

341 ml de lait 2 % = 176 kcal

 

 

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre