LE must

Karine Larose répond à vos questions

La belle saison arrive dans plusieurs semaines, à notre grand bonheur, et ça donne envie d’en profiter! Karine Larose, kinésiologue et spécialiste de la motivation à l’entraînement chez Nautilus Plus, répond aux questions des lecteurs et les aide dans leur désir de bouger et surtout de le faire de la bonne façon!

 « Bonjour Karine, je suis une adepte de course à pied (demi-marathon). J’ai entendu dire que le yoga peut être très bon pour les coureurs. Est-ce vrai? » – Annie S.

Le yoga est effectivement un très bon allié de la course à pied. D’abord grâce à l’adoption de postures qui favorisent le développement de la souplesse et de la force des muscles stabilisateurs, la pratique du yoga permet un bon alignement corporel, bénéfique lors de la course. D’autre part, les positions d’étirement vont assouplir certains muscles plus tendus, ce qui contribue à augmenter l’amplitude de mouvement et donc, à améliorer la performance et à réduire les risques de blessures associées à la course.

Finalement, la pratique régulière du yoga développe une capacité de concentration, une conscientisation de la respiration et un laisser-aller volontaire des tensions physiques et mentales. Ces aspects non négligeables s’avèrent fort profitables pour les coureurs en général et encore plus pour ceux qui courent de longues distances, comme des demi-marathons et des marathons.

Vous avez donc tout intérêt à intégrer la pratique du yoga dans votre programme hebdomadaire de course. Peu importe votre âge et votre niveau de flexibilité, le yoga sera bénéfique pour vous. Il suffit de s’y mettre pour en ressentir les bienfaits rapidement.

*********

« Pour une perte de poids optimale, quel type d’entraînement est le plus bénéfique? » – Melissa T.
Pour réussir à perdre du poids, on doit s’assurer de créer un déséquilibre énergétique qui prend en considération les calories mangées par l’alimentation (en qualité et en quantité) et les calories brûlées par l’exercice physique. Les entraînements de haute intensité (appelés « HIIT » ou, en français : « EIHI », soit Entraînement par Intervalle à Haute Intensité) sont particulièrement à la mode puisqu’ils sont reconnus pour générer une grande dépense calorique en un court laps de temps.

Description de l’entraînement « HIIT »
Ce type d’entraînement combine deux méthodes reconnues pour leur efficacité à brûler la masse adipeuse (le gras). On retrouve tout d’abord la méthode par intervalles qui consiste à alterner des périodes d’effort de haute intensité et d’intensité modérée ou faible. Ensuite, la méthode d’entraînement à haute intensité consiste à fournir un effort maximal durant un court laps de temps, générant une fatigue musculaire importante.

Brûler un maximum de calories
Comme ce genre d’entraînement sollicite les muscles de manière importante, l’énergie dépensée pendant la séance est très élevée et l’énergie nécessaire pour récupérer est également plus grande qu’après un entraînement de moindre intensité. Alors, en plus de brûler un grand nombre de calories durant la séance, le corps brûle plus de calories au repos pendant les heures suivant un EIHI.

Séance courte
Puisque l’intensité de ce genre d’entraînement est très élevée, elle ne peut être soutenue pour une longue durée. Que la séance dure 15 ou 30 minutes, cette méthode d’entraînement est incroyablement efficace pour améliorer la condition physique en un court laps de temps. Alors, plus d’excuses quand le temps nous presse!

 2 à 3 fois par semaine maximum
Toutefois, attention : comme ce type d’entraînement est très exigeant (autant physiquement que mentalement), il ne peut être pratiqué tous les jours. Une période de repos suffisante doit être allouée au corps pour lui permettre de récupérer adéquatement. L’alimentation post-entraînement est d’ailleurs très importante pour contribuer à une meilleure récupération.

Même si vous avez le meilleur programme d’entraînement pour générer une bonne dépense calorique, la qualité et la quantité de nourriture que vous mangez ont un effet direct sur l’atteinte de vos résultats. Rappelez-vous que les calories s’ingèrent beaucoup plus rapidement qu’elles ne brûlent!

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre