LE must

Sur notre radar : les boissons caloriques

Boissons sucrées

La semaine dernière, le Conference Board du Canada signalait que les calories provenant de boissons non alcoolisées consommées par les Canadiens sont en diminution, et ce, pour tous les groupes d’âge et peu importe la région. Une diminution qui réjouit l’Initiative Équilibre en calories, qui en a fait son cheval de bataille. | Par Mathilde Condrain-Morel

L’organisme a de quoi se réjouir : le Rapport sur le compte des calories du Conference Board du Canada indique en effet que L’initiative Équilibre en calories aide à réduire les calories consommées sous forme de boisson. Le rapport analyse les taux de consommation de boissons non alcoolisées selon la dernière Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de Statistique Canada – données de l’enquête nutritionnelle. Cette enquête est d’ailleurs la plus importante du gouvernement fédéral dont le but est d’évaluer la consommation des Canadiens en matière d’aliments et de boissons.

Une tendance de plus en plus marquée
Boissons sucréesEntre 2004 et 2015, toutes les provinces ont suivi la tendance générale d’une réduction des calories par jour provenant de boissons non alcoolisées, incluant les régions où les taux d’obésité ont augmentés. D’ailleurs, bien que les taux d’obésité continuent de grimper au pays, les citoyens en surpoids ont quant à eux réduit de 45 % leur consommation de calories provenant de boissons. Grand bien leur en fasse, mais qu’en est-il des enfants? Ce sont souvent d’eux dont il est question lorsqu’on discute de la pertinence de consommer des jus de fruits et autres boissons sucrées. Eh bien le rapport fait état d’une belle diminution chez ce groupe d’âge également. On parle de 47 % chez les 1 à 13 ans et de 46 % chez les 14 à 18 ans.

Pourquoi réduire sa consommation?
Selon la Coalition Poids, dont le mandat est, entre autres, de favoriser les saines habitudes de vie, les boissons sucrées sont surconsommées au Québec. Cette consommation régulière de sucre liquide a des effets néfastes sur la santé physique et dentaire des Québécois. D’ailleurs, pour inciter la population à délaisser ce type de boisson, le mois de juin a été consacré Mois de l’eau par l’Assemblée nationale, en 2017. L’important, c’est surtout de comprendre l’apport en sucre que ces boissons fournissent et leur impact lorsqu’elles sont associées au reste de notre alimentation. Tout est une question d’équilibre, comme l’indique le nom de cette initiative bénévole lancée en 2015.

D’ici 2025, l’Initiative Équilibre en calories vise à réduire de 20 % les calories consommées provenant de boissons non alcoolisées par personne, par jour. Considérant qu’en seulement trois ans, la moitié de l’objectif est déjà atteint, il y a fort à parier qu’on pourra voir les résultats de leurs actions bien avant la date butoir!

 

Qu'est-ce que l'Initiative Équilibre en calories?
Il s'agit d'un partenariat entre le Conference Board du Canada et les entreprises canadiennes de boissons. Le but étant de mettre à profit l'expertise en matière de marketing et d’innovation de ces grandes entreprise, pour accroître l’accès aux boissons à teneur réduite en calories. Les intérêts des intervenants de cette initiative ne se limitent donc pas à la santé des Canadiens, mais il demeure intéressant de voir des géants de l'industrie, tels Coca-Cola Canada et Pepsico, s'allier pour améliorer la consommation de la population.

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre