LE must

Un cousin du couscous

Plus gros que son cousin maghrébin et tout aussi savoureux, le couscous d’Israël gagne en popularité sous nos latitudes. Aussi appelé Ptitim, le coucous israélien est, tout comme le couscous du Maghreb, fabriqué à partir d’une farine de blé dur. Apparenté aux pâtes comme l’orzo, il est constitué d’un mélange d’eau et de farine, avec lequel on forme de petites boules qui sont ensuite grillées. Plus charnue que le couscous traditionnel, sa texture rappelle un peu celle de l’orge. 

On attribue la naissance du couscous israélien à une initiative du premier premier ministre d’Israël, David Ben-Gurion. Durant les années 50, celui-ci aurait en effet demandé à une entreprise de confectionner un aliment qui pourrait remplacer le riz, qui en cette période d’austérité, se faisait rare. D’ailleurs, le couscous israélien est parfois appelé « riz de David Ben-Gurion ».

Il est en vente dans les commerces moyen-orientaux, mais aussi dans les marchés cashers ou dans les sections cashères des supermarchés traditionnels. Du point de vue nutritionnel, le couscous israélien a les mêmes propriétés que les pâtes alimentaires blanches (à la différence qu’au Canada la farine est enrichie de fer, acide folique et vitamines B, ce qui n’est pas le cas des produits importés). On devrait cependant voir arriver prochainement sur le marché des produits fabriqués au Canada, donc enrichis et même, fabriqués à partir de blé entier.

En cuisine, le couscous israélien est le plus souvent utilisé comme accompagnement. Il offre une alternative à la fois savoureuse et originale aux riz et aux pâtes. On peut de plus servir le couscous en guise de salade tiède ou froide, à laquelle on aura ajouté, tomates, poivrons grillés, fines herbes, etc. Il complète aussi les soupes à merveille.

Pour le préparer, il s’agit de le cuire environ 8 minutes dans l’eau bouillante (cette durée peut varier selon la taille). Pour intensifier la saveur, on peut utiliser une technique proche de celle du riz pilaf, en faisant d’abord revenir un oignon, puis en faisant griller les grains avant d’ajouter de l’eau ou même un bouillon de poulet. Essayez cette recette de salade de couscous israélien, tomates séchées et noix pin !

Source : www.justfoodnow.com

Ajouter un commentaire

Nouveautés

Abonnement Infolettre