LE must

Des zestes et des suprêmes de soleil

Les agrumes, c’est synonyme de soleil et c’est une bonne façon de faire le plein de vitamines. Utilisés à la fois dans les desserts, dans les salades ou au déjeuner, ils embellissent une assiette et lui apportent une certaine fraîcheur. Ils sont aussi connus pour leur effet stimulant.

Comment lever des suprêmes? 

ÉTAPE 1 : Tout d’abord, choisir un petit couteau d’office bien aiguisé et une planche. Couper les deux extrémités du fruit de façon à être bien stable et faire en sorte qu’il repose à plat sur le plan de travail.

ÉTAPE 2 : Ensuite, peler à vif. Découper la peau du fruit en suivant la courbe de l’agrume afin de retirer la peau et la membrane blanche sans gaspiller la pulpe du fruit. Procéder par section; ce sera plus facile.

ÉTAPE 3 : Lorsque le fruit est entièrement dénudé, découper ensuite très minutieusement le quartier, en faisant délicatement glisser la lame du couteau entre chaque section de membrane afin de dégager le segment de chair qui s’y trouve. Détacher doucement le quartier.

ÉTAPE 4: Travailler au-dessus d’un bol afin de recueillir le jus. Rabattre la membrane fine et débarrassée de toute chair, et passer au quartier suivant. Lorsqu’on a fini, et pour ne pas gaspiller, on peut presser fortement les membranes restantes.

 Trucs de chef

  • L’écorce des agrumes se prête bien à diverses utilisations. On peut aussi bien la faire cuire pour cuisiner une marmelade, la confire pour en faire des friandises ou récupérer le zeste pour agrémenter tisanes et desserts. Il est conseillé de bien laver l’écorce à l’eau et la brosser avant de l’utiliser. En outre, on peut congeler ou déshydrater le zeste des agrumes.
  • Pour obtenir le maximum de jus d’un agrume, le rouler légèrement en le pressant. Ainsi, on brise les membranes qui emprisonnent le liquide. Attendre qu’il soit à la température de la pièce ou le chauffer quelques secondes au micro-ondes est une façon supplémentaire d’en extraire le maximum de jus.
  • Pour des rondelles parfaites d’agrumes, il suffit de peler et de congeler le fruit pendant une dizaine de minutes.
  • Le fruit se conserve environ une semaine à la température ambiante. Pour une conservation plus longue, le tiroir à fruits du réfrigérateur est tout indiqué sauf pour les agrumes plus fragiles comme les clémentines, les mandarines et les tangerines. Ces dernières préfèrent les endroits frais sans être froids.

À savoir C’est en Asie du Sud-Est que sont apparues les premières cultures d’agrumes il y a 3000 ans. Les botanistes ont par la suite ramené ces espèces dites cédratiers (considérées comme étant voisines du citron) en Europe. Les différentes variétés d’agrumes se sont répandues sur le Vieux Continent et ultimement sur les autres continents où la température en permet sa culture.

 

Les agrumes sont gorgés de vitamine C, ce qui permet, entre autres, une meilleure absorption du fer et possèdent des propriétés antioxydantes. Une orange en fournit environ 70 mg, ce qui équivaut à plus que l’apport quotidien recommandé qui est de 30 mg chez la femme et de 40 mg chez l’homme. À cela s’ajoutent l’acide folique, la vitamine A et le potassium.

Des agrumes à découvrir 

Le kumquat est le « citronnier du Japon »; originaire de Chine, il a été apporté en Europe dans les années 1850. Il ressemble à une petite orange ronde ou légèrement allongée. Sa couleur varie de l’orange foncé au jaune doré.

L’oroblanco provient d’un croisement entre le pamplemousse et le pomélo effectué par des scientifiques de l’Université de la Californie. Il est habituellement de la grosseur d’un pamplemousse moyen. La peau, plus épaisse que celle du pamplemousse, passe du vert au jaune doré au fur et à mesure de la saison.

Le tangelo a été développé aux États-Unis. Sa chair est sucrée, juteuse et avec des pépins à l’occasion. L’écorce est souvent difficile à peler. Il est issu de la famille des mandarines et des tangerines. Les deux variétés de tangelos les plus répandues sont le Honeybell et le Minneola.

L’ugli a été découvert en Jamaïque au début du 20e siècle. On l’a baptisé de ce nom qui provient de l’anglais « ugly », qui signifie « laid », en raison de sa forme atypique. Son origine est incertaine, mais certains rapportent qu’il serait le produit d’un croisement entre la mandarine, le pamplemousse et l’orange amère.

 

 

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre