LE must

Plaisirs, foodporn et alimentation sociale pour 2017

Nous sommes dans une ère où le consommateur est préoccupé par son alimentation et le message à l’industrie agroalimentaire est clair : évoluez sinon vous serez vite dépassés. Ce constat a été fait par Havas Worldwide et Market Probe International qui ont lancé une vaste étude en 2016 s’intitulant « Eater’s Digest », le futur de l’alimentation. Un énorme sondage auprès de 11 976 hommes et femmes âgés de 18 ans et plus à travers 37 pays. 

Dans un monde marqué par la crise et l’incertitude, les gens se tournent vers les valeurs et les symboles du passé. Plutôt que de se concentrer sur le mondialisme, l’accessibilité, la diversité et autres idéaux dits modernes, plusieurs se tournent vers l’intérieur et cherchent la sécurité familière, y compris le patriotisme et son frère plus fanatique, le nationalisme.

5-tendances

5 GRANDES TENDANCES!

1- MON CORPS, LA PLANÈTE ET MOI

La santé, l’alimentation et l’environnement ont toujours été interconnectés, mais ces liens sont devenus de plus en plus obscurs à mesure que les gens se sont éloignés de l’agriculture. Il y a une prise de conscience croissante que les aliments que nous choisissons ont un impact, non seulement sur notre santé individuelle, mais aussi sur celle de la planète. Alors que les conséquences de l’alimentation moderne deviennent mieux comprises, les gens adoptent une vision plus holistique et proactive de leur alimentation et de ses impacts.

2 – LE MANGER LOCAL EST LE NOUVEAU BIO

Au cours de la dernière décennie, les appels à « acheter localement » se sont intensifiés, car les nouveaux consommateurs cherchent à soutenir les producteurs et les commerçants proches ainsi qu’à rapprocher les profits du commerce de détail. « Le acheter local » signifie maintenant : fraîcheur, santé,  -protection de la planète, proximité avec la terre. Ils ont compris que l’achat local garde les profits ici et contribue à la richesse collective qui fournit des services sociaux, tels que l’éducation, la santé et les soins à domicile pour leurs proches. Contrairement au biologique qui peut venir de loin et qui est de plus en plus contrôlé par de grandes firmes, ils associent l’achat de produits alimentaires locaux à la fraîcheur et à la complicité avec de petits agriculteurs, qui deviennent leurs amis et avec qui ils négocient des privilèges de proximité.

3 – PLAISIR BRUT

Dans notre monde de plus en plus artificiel, les produits véritablement naturels sont presque devenus la quintessence de l’exotisme. Pour le nouveau consommateur, manger des aliments naturels, non modifiés est plus qu’un chemin vers la santé. Il confère le plaisir et même un certain statut.

Effet paradoxale, dans un monde où la NASA s’active à la création de viande artificielle, des consommateurs prennent la direction contraire : ils sont nombreux à réclamer des produits naturels, vrais, sans arômes frelatés, sans additifs alimentaires et sans nitrites donnant un goût et une couleur attrayants.

4 – #FOODPORN EST UN TOTAL TURN-ON

Entre leur obsession pour Instagram, leurs repas sur mesure pour marathoniens, les nouveaux consommateurs, les millénaires en particulier sont des gourmets enthousiastes. Voilà qui a un impact sur tout un éventail de sphères, y compris les médias et les voyages. Chez les prosumers et les milléniaux, il est naturel de publier la photo de son repas sur Instagram ou Facebook. Ou encore de prendre   un week-end de trois jours pour aller découvrir un resto végétalien new-yorkais, exploité par un chef créatif qui a su séduire des journalistes gastronomes (foodies).

5 – L’ALIMENTATION SOCIALE EST REVENUE

Après des décennies passées à accélérer la préparation des aliments et à perfectionner l’art de manger en fuyant, les gens cherchent un retour à la romance et aux traditions de cuisiner en famille. Comme les gens sont plus préoccupés par ce qui est dans les produits qu’ils mangent, leur relation avec les marques alimentaires s’est affaiblie. Alors que dans le passé, les consommateurs ressentaient des liens forts avec les marques des aliments qu’ils aimaient bien, aujourd’hui, l’industrie est truffée de perturbations et de méfiance.

Ajouter un commentaire

Nouveautés

Abonnement Infolettre