LE must

De la bière à l’eau de pluie

Courtoisie: hemelswater.com

La microbrasserie Hemelswater à Amsterdam a eu l’idée de récolter l’eau de pluie pour brasser sa bière. Une façon pour cette jeune entreprise de sensibiliser la population aux changements climatiques.

Comme bien des villes, la capitale des Pays-Bas est témoin des changements de température de plus en plus extrêmes. La fréquence des fortes précipitations est multipliée et provoque une saturation des systèmes d’égouts publics créant davantage d’inondations. Pour contribuer à prévenir ces débordement, un jeune Hollandais a eu l’idée de récupérer l’eau de pluie, en amont, sur les toits de la ville, avant qu’elle ne se déverse dans les rues. « La fabrication de la bière nécessite beaucoup d’eau, alors je me suis dit, « pourquoi ne pas combiner les deux? »», a indiqué Joris Hoebe, fondateur de cette bière d’un nouveau genre, sur le site de novae.

Un premier test avait été réalisé sur les toits de l’Université des Sciences d’Amsterdam. En deux semaines de fortes pluies, près de 1 000 litres d’eau étaient recueillis. L’eau a ensuite été traitée, filtrée,  bouillie et utilisée dans une première production de bière, menant à la création de la brasserie. Après ce premier test réussi, l’équipe a déposé ses installations pour le recueillement de l’eau sur le toit d’un hôtel, le Volkshotel. Le produit qui a suivi est une bière blonde de 5,7% pouvant rappeler le goût d’une IPA.

Ajouter un commentaire

Abonnement à l'infolettre