LE must

Tout sucre, tout miel, nos rituels printaniers

Vivifiant, le printemps regorge d’occasions pour raviver le plaisir d’être ensemble. Au menu, des douceurs qui font du bien à l’âme. | Par Chantal Dauray, auteure de Réinventez vos cérémonies, fêtes et rituels! et fondatrice de NosRituels.com

Recevoir pour le dessert
Plus facile à organiser qu’un repas complet, on reçoit nos proches autour de gourmandises sucrées. Après le cinéma ou le théâtre, invitons les amis à « prendre un petit café ». Quelques idées pour renouveler le genre :

  • Cappuccinos et cafés flambés (espagnols, brésiliens, irlandais) servis dans de grands verres transparents autour desquels on noue un large ruban coloré ou une serviette en tissu. En accompagnement, des biscottis double chocolat. Pour de l’effet à peu de frais, on couronne notre café alcoolisé avec des ingrédients gourmets et on parfume avec une goutte de prunelle de bourgogne.
  • Portos intenses et dégustation de chocolats fins aux essences exotiques.
  • Fondue au chocolat et brochettes de fruits frais (pour impressionner les amis, il se loue même des fontaines à chocolat!)
  • Dégustation de crèmes glacées artisanales ou de sorbets à diverses essences.
  • « Bar à sundae » : on dispose sur la table tous les ingrédients (crème glacée, sirops de chocolat et de fraise, caramel, bananes, cerises, noix, crème fouettée) et chacun se fait son propre sundae. Voilà un concept idéal pour un « shower de bébé ». Pour la note ludique, on ajoute un cornichon… pour la future maman!
  • Plusieurs hôtels nous reçoivent également à l’heure du thé. Voilà un rituel à la fois chic et convivial… et l’occasion de goûter aux scones, à la crème Devonshire et aux confitures maison, ma chère!
  • Si on a un foyer, on fait griller quelques guimauves sur une brochette en métal ou une branche d’arbre… Un plaisir nostalgique où on se plaît à rêvasser aux belles soirées d’été qui nous attendent!

Dessert-thérapie

  • Il n’y a guère de tourment qui résiste à un gâteau au chocolat fondant, surtout s’il a été fait « avec amour » par quelqu’un qui nous veut du bien. Et si on aidait un proche à lutter contre le cafard en lui préparant son dessert préféré?
  • Pour soutenir une collègue qui file un mauvais coton, on lui écrit à tour de rôle un petit mot d’encouragement qu’on lui envoie à son domicile, accompagné d’une gâterie qui la fera sourire. Par exemple, des personnages rigolos en pâte d’amande, des bonbons à la gelée de forme amusante ou des bonbons enfilés sur des brochettes (celles de Ludik Distribution sont très appétissantes!)
  • Partageons nos moments de lune noire et quelques fous rires autour d’un buffet de desserts variés. Entre copines ou avec les camarades de travail, on apporte des mini pâtisseries à faire découvrir aux autres ou encore le dessert « spécial réconfort » de son enfance, que ce soit la tarte aux pommes cannelle et muscade de maman ou les carrés aux dattes de mamie. Ce sera peut-être l’occasion de découvrir ce qui fait le bec sucré de nos collègues libanais ou pakistanais? En prime, on échange les recettes!

Lune de miel pour maman

  • Le dimanche 11 mai, le traditionnel brunch de la fête des Mères cède sa place à un atelier de confection de truffes au thé parfumé, d’écorces d’amandes chocolatées, de dattes fraîches fourrées aux amandes ou de « Mendiants provençaux », une friandise composée de morceaux d’amande, de figue, de noisette et de raisin sec disposés sur du chocolat noir fondu, puis durci. Moment délicieux en vue!
  • Entre frères et sœurs, on se réunit tôt le matin pour confectionner un dessert « tape-à-l’œil » qui fera saliver maman. Enfant unique? Amusons-nous à le cuisiner avec une copine… et chacune de nous étonnera sa maman!

Ajouter un commentaire

Abonnement Infolettre